Le très jazzy “The Last Song” est extrait de la mixtape Circuit Breaker sortie le 11 novembre dernier (le 11.11.11 donc). La mixtape est disponible ici.

Cette sortie tombe bien, car cela nous permet de revenir sur son projet en collaboration avec Myth Syzer, sortie en Mars dernier sponsorisé par Poys&Pirlz.

Depuis le veto de la France pour la guerre en Irak, les relations Franco-américaines se sont quelque-peu dégradées. Depuis, bien des événements ont contribué à ce que ces deux pays se rabibochent, cependant la belle amitié qui les liait n’était plus.
Le seul et unique moyen de faire renaître la flamme fraternelle ne pouvait être que de sortir un CD de rap. Cet effort diplomatique nous le devons à un beatmaker parisien, Myth Syzer, du collectif Bon Gamin, et au maître de cérémonie harlemite nommé Perrion. À eux deux, ils décident de le faire avec  From Paris With Love qui a pour couverture, la statut de la liberté, qui a une symbolique très forte contenu du fait que ce monument est un vieux cadeau de la France aux américains…
« Gettin’ It » démarre les hostilités en vrai banger et en hymne de l’album en donnant, non seulement, le ton mais aussi l’état d’esprit des deux artistes. Myth Syzer insuffle une énergie propre à lui, très influencé par Nujabes, Madlib et J Dilla, on ressent le côté expérimental et déstructuré de ses beats notamment sur l’excellent « 1# ». Perrion ne se laisse pas dépasser par son acolyte, en faisant de celui-ci, un morceau biographique retraçant son évolution, qui plus est, l’un des meilleurs sons de la mixtape. Des choses moins sérieuses et plus festives dominent le CD, tel que l’égotrip « Turn Of The Tide », aux lyriques provocatrices ou encore « Walking Talking » avec son sample jovial donnant envie de regarder loin devant à l’horizon.

Une osmose totale mais prévisible, entre Myth Syzer et Perrion, lorsqu’on sait que ce dernier a l’habitude de rapper sur des instrumentaux orientés old school. Sa mixtape  Circuit breaker que je vous conseille tout autant.

Venant d’Harlem, Perrion a aussi un pied dans le mouvement Trill Wave, ce sera d’ailleurs le côté populaire de la mixtape qui n’est pas du tout négatif d’ailleurs. Par exemple, les morceaux « Music For the Vilain » ou « Harlem Envy » y sont intensément marqués de ces instrumentaux lents et lourds, accompagnés de voix graves en guise d’ambiance, et de paroles débitées dans un style très Bone Thugs N Harmony etc…

En terme de collaboration, Perrion a invité en majorité des maîtres de cérémonie locaux les plus prometteurs tel que Asap Ferg, Slim Dollars, Jae Millz (son cousin), Microphone Preview (son grand frère), Black Dave et j’en passe, mais aussi le montpellierain JOKE, qui a fait une trop bref apparition qui nous laisse en haleine dans « French Toast ».

Tout sauf redondant, From Paris With Love est un véritable coup de cœur tant l’énergie est positive. On espère encore d’autres collaborations entre les deux artistes aussi fructueuses. Enjoy !

Télécharger From Paris With Love 

Les clips de From Paris With Love : 

Gettin’ It

Turn Of The Tide 

Twitter : @PERRYEATS  @MYTHSYZER

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s