Interview – Pink Tee

920448_10151591976874847_155466833_o

A l’occasion de son show à Paris avec le groupe Nice To Meet You, FuckinFamoushit et moi-même L’Ours Blanc sommes partis à la rencontre de Pink Tee. On en a profité pour l’interviewer et ainsi profiter de l’occasion pour vous présenter l’une des révélations de l’année 2012 et qui devrait encore franchir un cap avec la sortie de son nouveau projet, C2OL.

Hy¥pe’z Up : « Pink Tee », c’est un nom de scène assez original. D’où vient-il ?
Pink Tee : C’est un surnom que mes potes m’ont donné.

En passant sur ta page Facebook, on peut voir que tu as un paquet d’influences musicales. Si tu ne devais nous citer que quelques noms…
– Beaucoup de MC Solaar, Vib’, Red Hot, Glen Lewis, Jamiroquai, les Nubians aussi… Kanye West forcément. Nas aussi un peu. Tribe Call Quest pour finir.

Comment t’as commencé le rap ?
– Vers 2007-2008. A la base je ne rappais pas vraiment, je répétais des textes d’autres rappeurs. J’ai appris qu’un de mes potes rappait, et par la suite je me suis dit
« pourquoi pas moi ». Par la suite j’ai commencé à écrire, de plus en plus sérieusement.

Comment se passe le processus d’écriture chez toi ?
– Je félicite ceux qui arrivent à se dire
« aujourd’hui je vais écrire un texte ». Souvent, ça va être une idée, un jeu de mots, une punchline, qui me viennent en tête et je les note dans mon iPhone. Ou alors, je vais entendre une instru et là je vais avoir un déclic. Au début, je fonctionnais avec le beat. Maintenant, ça vient assez naturellement.

Ça t’arrive de les retravailler ?
– C’est rare. Ça ne m’arrive que quand j’ai deux ou trois mesures qui manquent ou qui sont de trop sur le texte de base.

Comment considères-tu le fait d’habiter à Lille par rapport à ton évolution dans le milieu de la musique ? Tu vois cela comme un avantage ou un inconvénient ?
– Les deux. C’est vrai que, vis-à-vis de Lille, il y a beaucoup d’a priori. Il a fallu des mecs comme
La Jonction, Axiom, pour montrer qu’il y a une scène Hip-Hop à Lille et qu’on n’était pas juste là pour accueillir des rappeurs d’autres villes. Après c’est un avantage dans le sens où je suis le seul dans mon délire et ça me permet de mettre en exergue toute une scène qui est plus en mouvement aujourd’hui.

En écoutant tes sons, je me suis demandé si ça t’arrivait de t’énerver de temps en temps. A quand un Pink Tee plus « punchy » ?
– (Rires) Ouais ça m’arrive mais ça dépend du morceau. Je ne sais pas si t’as pu écouter « 5 Panel » (ce son sera sur mon projet à venir), le refrain reste laid-back mais l’instru est lourde et ça se ressent dans le flow.

Comment s’est faite la connexion avec 3010 et Joke ?
– En fait, c’est par le biais de
Twinsmatic qui avait validé « Tout Le Monde Sait ». Un an après, ils m’avaient proposé de faire un morceau ensemble. C’était après les 10 Frenchmen et avant Nostalgique. On s’était capté pour écouter des sons parce qu’ils en avaient une blinde. J’ai kiffé sur Minuit qu’ils m’avaient envoyé. L’idée d’ajouter Joke et 3010 est partie d’eux parce que c’étaient des artistes qu’ils soutenaient également et que ça nous permettrait de nous mettre en avant.

Parmi tous les mecs de la new school, est-ce que t’en écoutes quelques-uns qui se démarquent ?
– En ce moment, je suis en phase de composition donc je n’écoute pas vraiment ce que font les autres MC’s, mais après il y a forcément des noms qui me viennent en tête comme
Vald, Giorgio, Luidji, Dinos Punchlinovic aussi ; il fait du sale…

Jusqu’à présent, les sons que tu as postés sur le net s’inscrivent dans une atmosphère très old school. Pour ton projet, tu comptes rester dans ce délire, partir dans un autre, ou faire un mix des deux ?
– Non, ce sera dans la continuité. Ce sera toujours un peu laid-back mais pas forcément old school. Comment dire… La direction se rapprochera davantage de mon travail sur It’s Yours (produit par Mr Bibal).

Les trois sons que t’écoutes en ce moment ?
Ab-Soul: « Shurring Love »
2 Chainz feat. T.I. : « Spend It » (Remix) 
Kendrick Lamar & BJ The Chicago Kid : « Kush And Corinthians »

Comment expliques-tu que, malgré un buzz conséquent, ton nombre de vues sur YouTube ne décolle pas tant que ça ? Tu trouves que quelque chose te manque ?
– Je pense que c’est parce que je n’ai pas D.A (directeur artistique) et que je n’ai pas sorti de projet. Le DA, ça te permet de pousser ta promo à un certain niveau et le fait que je ne balance que quelques sons sans projet derrière ne crée pas un engouement d’ampleur comme pourrait le faire un projet. La donne serait différente dans le cas contraire.

Qu’est-ce que t’attends, personnellement, de ton nouveau projet ?
– Qu’il me permette de me présenter musicalement aux gens, m’offrir de l’exposition, des concerts…

Une date?
– Pour le moment non, on est en train de finaliser le mixage, le mastering… J’espère que
C2OL sortira à la rentrée !

FuckinFamouShit & L’Ours Blanc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s