BLACK FASHION WEEK – DAY 2

La Black Fashion Week Montréal 2014 n’a pas fini de révéler son lot de surprises. En effet, le deuxième et dernier jour de cet événement  a été un moment agréable et a clôturé en beauté la présentation des designers présents.

Ce deuxième jour de festivités s’ouvre en effet avec la présentation de la collection d’Adama Paris, la créatrice de la Black Fashion Week  2014. Comme précisé dans la présentation faite dans l’article relayant  la première journée, Adama Paris est une auto-entrepreneuse et styliste d’origine sénégalaise qui a rapidement fait sa place dans le paysage de la mode.

DSC_0036 copy

La collection en question révèle une identité bien marquée. Elle tourne autour de trois matériaux : la tulle pour la légèreté, le carreau vichy bleu et rouge travaillé dans une coupe assez droite et stable pour restructurer l’habit et le jean qu’elle fait revivre avec beaucoup d’ingéniosité.

Adama PARIS nous surprend agréablement avec ce défilé où elle se démarque et affirme son style qui oscille entre mode haut standard et mode urbaine.

DSC_0023 copy

Ensuite vient le tour d’Oscar Mendoza, créateur d’origine mexicaine étant basé à Montréal depuis une dizaine d’années. Ces racines se sont ressentis dans la collection qu’il a présenté qui s’est révélée haute en couleurs. Des tissus satinés au voile, les coloris et l’esprit de la collection m’a rappelé la marque célèbre Desigual mais je tiens cependant à préciser que l’on distingue clairement le travail de recherche plus important et surtout un alliage fin des couleurs souvent trop criard chez la firme espagnole.

J’ai également ressenti un goût marqué pour  la légèreté des tissus et la coupe du vêtement faisant en sorte de sublimer les courbes féminines. En somme toute, une belle découverte.

IMG_8104

Mr Mendoza cède sa place à Créations Youd qui est présenté par une jeune Haïtienne vivant au Québec. Elle a été pour moi une des plus belles surprises de cette deuxième journée. Déjà présente pour l’édition 2013, elle revient en force avec des modèles tout à fait renouvelés.

« Diamonds are forever … ». En effet, elle se différencie des autres designers en présentant une collection tout à fait inédite où elle se concentre sur le bijou haut de gamme afin de sublimer les plus belles tenues. En passant par des boucles d’oreilles, des bijoux de corps, plastrons pour homme ou encore robe en voile incrustée, elle joue avec des pierres semi-précieuses, des cristaux Swarovski ou encore du plaqué or pour nous en mettre plein la vue.

DSC_0133 copy

Mirmonde Phildor, elle, a choisi de suivre cette mode intemporelle mais toujours au goût du jour. J’ai immédiatement repéré sa préférence pour les matières satinées qui compose la majorité de sa collection. Elle se dirige en effet plus vers des robes et tenues de soirées chics mais osées et plein de couleur.

DSC_0181 copy

Etnika, comme son nom l’indique, tient à montrer que « tout se recycle, rien ne se perd ». En effet, la collection s’est dirigé vers des accessoires « éco design » où avec du vieux, elle a réussi à sublimer un sac à main et en faire un must have.

Mention spéciale à son implication pour la sauvegarde de l’environnement, ce qui prouve que mode et écologie ne sont pas incompatible.

IMG_7754 copy

Vient le tour de Lady R Création, qui tente au mieux de représenter la femme à travers tous les continents. Sa collection se révèle plein de couleurs vives mais les coupes légères ont su atténuer ces coloris. Entre robes de soirées, et tenues du soir plus conventionnelles, Lady R a su nous convaincre dans sa tentative de représenter l’image d’une femme « fierce » et confiante.

DSC_0209 copy

Enfin, le dernier designer qui va clôturer cette Black Fashion Week Montréal 2014, se prénomme Ralph Leroy. Haïtien d’origine, ce designer a révélé une constance remarquable dans sa collection. Je la qualifierai même de prêt à porter haut de gamme et cette appellation est pensée positivement. En effet, les lignes du corps sont suivies, les coupes très près du corps. Pour les modèles femme, on ressent l’envie de sublimer la femme, dans sa nouvelle image de business woman qui s’affirme tout en restant élégante et un brin sexy.

À noter qu’il a été le designer qui a présenté les plus belles pièces pour homme, avec un sens du détail assez poussé et où il a su ajusté subtilement le classique costume-cravate au goût du jour pour créer un style sans défaut et raffiné.

IMG_8063 copy

Le bilan de cette deuxième édition se révèle plutôt positif. La qualité et la diversité des designers présents a su ravir le public et comme Adama Paris l’a rappelé :

« Cet événement a été pensé pour permettre entre autres de faire place aux modèles non caucasiens qui se battent toujours pour apparaître sur les plus grands runways et pour faire place aux designers qui n’ont pas la chance de pouvoir apparaître dans les plus grandes Fashion Week mondiales »

J’ai pris un réel plaisir à assister et à live report ce Fashion Show et j’espère pouvoir en faire de même lors de l’édition 2015 !

Anaïs GOUET YEM

Photos : Mahnoor Malik 

DSC_0030 IMG_7741 copy IMG_7789 copy IMG_7800 copy IMG_7826 copy IMG_8083 copy

DSC_1706

 

DSC_0015 copy

kondo and me 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s