Ndustri : Quand la mode urbaine se mêle à la haute couture – Récit de la première journée

ndustri

La crème des designers Montréalais de mode urbaine s’y sont rejoints pour dévoiler leur collection Automne/Hiver 2014 lors de la première édition de la semaine de la mode urbaine à Montréal qui s’est déroulée du 4 au 6 septembre 2014 à l‘Impérial dans le but de donner un essor à cette industrie de la mode au Québec.

Par sa vision innovatrice, NDUSTRI,  introduit les talents les plus promoteurs, comme aux créateurs de mode, chanteur, disk jockey, photographe, arts,arts commercial bien établie locaux et d’envergure international avec des concepts développés ici et ailleurs.

IMG_8270

Mais avant toute chose, je vous propose de vous délecter de cet article en écoutant le mix officiel house/Deep House de cette Fashion Week concocté par Dj Kondo.

IMG_8305

Pour commencer, la marque Aritmetik lance l’événement avec un style très urbain. La majorité des tissus sont en vynil ou simili cuir, les mannequins ont tous les cheveux ébouriffés et les vêtements sont très proches du corps. On retrouve la mode des chemises à carreaux nouées autour de la taille, ce qui est compréhensible vu le jeune âge de la designer.IMG_8299 IMG_8296

Ensuite, viens le tour de Mimi & Coco. Cette firme travaille beaucoup sur la maille de luxe et ne choisit essentiellement que des tissus italiens de qualité. La collection s’articule principalement autour de pièces noires et blanches, de pièces matelassées et de tee shirts à message. Notre pièce préférée : ce manteau ci-dessous quadrillé très chic.

IMG_8355 IMG_8348 IMG_8335

Au tour de Cocody Collections. Nous les avions déjà rencontrés lors de la Black Fashion Week au mois de mai dernier et cette fois-ci, le couple haïtien nous est revenu avec une collection beaucoup plus travaillée et qui m’a agréablement surprise. De même que ses prédécesseurs, on retrouve une dominante noir/blanc accompagnée de touches de rouge vif ainsi que d‘imprimés ethniques africains très bien choisis qui accrochent le regard. Les tenues pour femme sont très légères mais cependant on retrouve des pièces très habillées et de qualité que seule une femme classy peut magnifier.

IMG_8368IMG_8362IMG_8374

De même pour Crazy About Black croisés à la BFW Montréal. À cette occasion, nous avions à l’unanimité trouvé la collection un peu trop simple, mais la créatrice nous revient avec de pièces plus raffinées. Malgré le nom de la ligne, elle y ajouté quelques touches de blanc, ou encore des robes, pantalons très slim avec des détails cuir qui convient parfaitement à une femme active voulant être chic.

IMG_8398 IMG_8394

Venons-en à mon coup de coeur de la première journée, Just Ta Design Homme. Le designer d’origine asiatique nous a servi une collection digne de Smooth Criminal. Un mélange entre dandy chic et gangster, et c’est un succès. Un petit plus original, il amène une performeuse sur scène habillée en raccord avec le décor qui a envahi la scène par sa présence et sa voix impressionnante. On peut dire de cette collection qu’elle est celle qui se rapproche le plus du haute couture homme.

IMG_8412 IMG_8442

S’en est suivi Alyse & Collections, toutes les mannequins suivaient un dress code similaire : bonnet pailleté noir pour accompagner les différents styles. Point positif : la designer a fait le choix de faire défilé une mannequin grande taille, trop peu représentées dans le monde de la mode. Petit coup de coeur pour la tenue de la designer qui est venue adresser un bref salut à la fin de sa présentation.

IMG_8452 IMG_8456

À l’opposé, la ligne de Kärv s’est révélée être dans un esprit plus rebelle. Les robes pour femme sont très sexy et le transparent y est suggéré, pour les hommes vestes à capuche mises sur la tête, manteaux sportswear.

IMG_8477 IMG_8478 IMG_8495 IMG_8500

La prochaine designer se démarque puisqu’elle est la seule à avoir utiliser uniquement des tissus ethniques et le résultat est au top. Les courbes féminines sont étudiées et mises en valeur, les tenues sont fraîches et jeunes. Nubia Nation a su convaincre l’auditoire qu’elle méritait sa place sur cette scène.

IMG_8527 IMG_8521 IMG_8519

Dans la dernière partie du show, on retrouve Nemräc. Les lignes du corps sont à nouveau très étudiées,le code black & white dirige la ligne et certaines pièces laissent certaines parties du corps découvertes pour que l’on puisse y découvrir un tatoo.

IMG_8555

Passons à Filthy Haanz, une ligne 100% féminine et époustouflante. Les modèles choisies sont grandes avec des jambes interminables afin de magnifier la collection. Et il n’a pas fait dans la discrétion : pantalon bleu brillant, robe dorée digne de Saturday Night Fever ou encore body et robe très ajustée. Dans l’ensemble, c’est une réussite !

IMG_8570 IMG_8574 IMG_8582 IMG_8583

Et pour finir la journée, Marylin Baril nous a ravi les sens en invitant des jeunes hommes torses nu sur la scène pour accompagner les modèles et jouer un jeu de séduction qui ne nous a pas laissé insensibles.

IMG_8604

 

En somme toute, la première journée de cette première édition a suivie une ligne cohérente et nous a délivré quelques agréables surprises. Je vous laisse découvrir la suite des photos prises par notre photographe Mahnoor Malik et je vous donne rendez-vous pour le résumé de la deuxième journée de la semaine de la mode urbaine à Montréal 😉

IMG_8598 IMG_8568 IMG_8533 IMG_8524 IMG_8518 IMG_8500 IMG_8479 IMG_8444 IMG_8424 IMG_8414 IMG_8382 IMG_8395 IMG_8373 IMG_8334 IMG_8323 IMG_8273 IMG_8272

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s