Pride, un film de partage

Pride- hyconiq

Après la séance du film Pride on sort de la salle joyeux et plein d’espoir.

Le film nous conte l’histoire d’un petit groupe d’amis gays et lesbiennes qui viennent en aide aux mineurs du nord de l’Angleterre qui sont en grève suite aux réformes de la dame de fer Margaret Thatcher. Une histoire vraie qui s’est déroulée dans le milieu des années 80.

Le film m’a paru sans faute tant sur le plan du scénario que sur le casting. Ainsi, on a le droit à un Dominic West, qu’on a pu voir dans la série à succès « The Wire », aux antipodes des rôles auxquels il est accoutumé. Il y a aussi le magistral Bill Nighy, qui est là dans un rôle tout en retenue mais très justement joué. Mais « La » révélation de ce film est Mark joué par le jeune Ben Schnetzer, acteur qui gagne à être bien plus connu. Il dévoile une très belle performance et donne énormément d’âme au personnage.

Dominic West dans le rôle de Jonathan

Dominic West dans le rôle de Jonathan

Bill Nighy dans le rôle de Cliff

Bill Nighy dans le rôle de Cliff

Ben Schnetzer dans le rôle de Mark

Ben Schnetzer dans le rôle de Mark

Pride montre une facette non caricaturale de la communauté gay et dans ce sens il est remarquable. Il démontre également comment l’abattement des cloisons de la morale et le dépassement des clichés peuvent permettre la fédération. Ce long-métrage permet de comprendre qu’avec un peu d’espoir et de solidarité, de grandes choses peuvent être faites et de grandes causes peuvent être défendues. Cependant, il ne tombe dans le sentimentalisme et le tout est souligné par un trait d’humour très « British » qui est le bienvenu.

Allez voir ce film sans a priori et vous aurez une belle surprise. L’engouement de la communauté gay et lesbienne autour de ce film laisse paraître la qualité du scénario et le message dont il fait écho. Le film a déjà été reconnu par la profession car il a reçu la Queer Palm au dernier festival de Cannes et a été nommé à la Quinzaine des réalisateurs à ce même festival.

Pour ma part, je pense que Jason Gilgun réalise ici un très beau film qui vous mettra du baume au cœur et ne vous laissera sûrement pas indifférent.

Le rendez-vous est pris en salle le 17 Septembre.

Voici la bande annonce :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s