Jean-Paul Gaultier arrête le Prêt-A-Porter: Focus sur « L’enfant terrible de la Mode » française.

FOCUS-PAUL-GAULTIER-2014-HYYPEZUP-HYCONIQ

 

C’est une infos plutôt énorme qui vient de s’abattre sur la monde de la Mode. Jean Paul Gaultier annonce qu’il arrête définitivement la création de Prêt-A-Porter. Focus sur l’un des plus grands couturiers français.

Né à Bagneux, c’est en 1974 qu’il intègre la maison de couture Pierre Cardin après une enfance riche en culture mode. A ses débuts, Pierre Cradin l’envoie en Philippines pour dessiner des pièces destinées au marché américain. Une fois de retour à Paris, ce dernier présente une collection au Petit Palais de Paris et se décide à prendre son envole. Il créer sa griffe qui prendra son nom, mais les collections sont des échecs. C’est en dessinant la collection James Bond pour la maison Kashiyama  que Jean-Paul Gaultier se révèle au grand public.

Les années 80 ne feront qu’accroître sa visibilité puisque la maison de couture Jean Paul Gaultier devient l’une des références en matière de mode parisienne. Avant-gardiste avant l’heure, Jean Paul Gaultier fait parti de ses nouveaux créateurs  qui présentent des collection de Prêt-A-Porter sans passer par la Haute Couture. C’est le début des Défilés Spectacle à l’instar dAzzedine Alaïa ou encore Thierry Mugler.

En opposition à Yves Saint Laurent, l’habilleur des dames au masculin (et qui par ailleurs a refusé de le faire rentrer au sein de sa maison de couture à ses débuts), Jean Paul Gaultier osera habiller les hommes au féminin. Provocateur, dérangeant, audacieux, génie… Jean Paul Gaultier brise les codes, les tabous de la société. C’est alors qu’il acquiert le surnom « D’enfant terrible de la Mode ». Mais le couturier ne s’arrête pas là et pousse l’avant-gardisme jusqu’au bout. Il provoquera un tremblement de terre au sein l’industrie de la mode. En effet, à l’instar de ces paires, ce derniers confectionnera des colletions de Prêt-A-Porter qu’il mettra en scène lors de défilés, des shows qu’il vendra au monde de la Jet Set mais aussi au grand public.

Jean Paul Gaultier est de ceux qui créent non pas pour courtiser le monde de la mode, mais pour transmettre. Il est l’un des premiers à diversifier ses mannequins, de fortes tailles, blancs, noirs, maghrébins, asiatique, âgées, enfants, tatoués, marginaux, albinos, trans et j’en passe. Il fait de la culture alternative sa marque de fabrique. C’est aussi ça la magie Jean Paul Gaultier, prendre ce qui est à la rue, pour le rendre flamboyant sur un podium, vivre avec son temps, sans cesse se renouveler, sans mettre l’originalité et l’avant-garde de côté.

Son dernier défilé Prêt-A-Porter se déroulera le 27 Septembre lors de la Fashion Week de Paris. Et même s’il s’agit du dernier dans cette catégorie, n’oubliez pas que le couturier ne s’arrête pas pour autant. La maison continuera de produire, mais seulement dans le domaine de la Haute Couture.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s