Interview – Rencontre avec le Seigneur Lomepal

Photo-1

Le voltigeur n’est très certainement pas le bar du onzième arrondissement qui ait le plus de succès. Mais en allant creuser un peu au fond, un petit escalier, et hop, on se retrouve dans un calme royal. Rectification, seigneurial. C’est donc dans ce petit recoin parisien que l’on a rencontré un Lomepal simple, humble et sympathique. Après qu’il nous ait remercié pour la bière offerte (sans savoir que c’est en réalité le patron qui nous en avait fait cadeau par erreur), on a commencé à triturer le bonhomme pour mieux comprendre son récent et mystérieux EP Seigneur. PS : on vous a glissé entre les questions quelques citations de circonstance. Il faut dire que lomepoule nous pond souvent des punchlines riches en philosophie. Tous les liens sont dispo’ en fin d’article.

Pourquoi avoir choisi ce nom ? Racontes nous tes débuts.

Lomepal ça vient de mon teint, tout simplement (en effet, on confirme, le spécimen est très blanc). J’aimais bien la sonorité aussi.

J’ai commencé le rap il y a cinq ans avec les gars de l’Entourage et de 1995 que je connaissais déjà à l’époque. Je faisais de la vidéo à ce moment là. Sur le projet à la trappe, j’étais donc censé m’occuper du clip. Areno Jaz, qui devait poser un couplet ne l’a finalement pas fait, du coup je me suis greffé au morceau. J’ai sorti 20 mesures pour montrer un peu ce que je savais faire après ça. Ce sont mes débuts mais pas un projet à part entière. Juste cinq morceaux ou je pose 20 mesures sur chacun, rien de plus. Mon premier vrai projet, ce serait plutôt le singe fume sa cigarette avec Caballero et Hologram lo’.

Parlons un peu de Seigneur, même question, pourquoi ce nom ?

Déjà pour le côté épique et mystique du projet. Je raconte ce que je vis (le seigneur, à l’inverse du roi, est présent dans la bataille), mais avec une sorte de recul (car le seigneur a une position élevée). Il y a aussi le premier morceau qui fait référence au titre de l’EP (les troubles du seigneur).

« Le paradoxe, c’est qu’Il faut prendre du recul pour faire avancer les choses »

Il y a une sacré évolution par rapport à Cette foutue perle. Plusieurs beatmakers, de la nouveauté, comment tu perçois tout ça ?

Sur Cette foutue perle, Meyso et moi on voulait faire un projet carré, assez classique et surtout esthétique (Ndlr : l’objectif avait donc été atteint haut la main). Le fait de travailler avec un seul beatmaker, c’est très intéressant, mais ça m’a obligé à m’adapter. J’avais déjà ce délire des instrus’ un peu plus lentes ou « trap » sur lesquelles tu peux doubler les rythmes à l’époque de la perle, mais ce n’est pas ce qu’on cherchait à faire à ce moment-là. En ce qui concerne Seigneur, j’avais envie d’un ensemble plus sombre, plus dramatique. Côté prods, il y a un donc peu plus de nouveautés, de prises de risque. Ce coup-ci, c’est moi qui choisissais les beats, en indiquant ce que je voulais, comme un directeur artistique en quelque sorte. (Ndlr : Stwo, Meyso, DJ lo‘, Vidji, Jean Jass, Nat Powers… que de beau monde!)

Un feat avec Akh (quand même!) qu’est ce que t’en dis ?

Évidemment, c’est un honneur pour moi, et les morceaux d’Akhénaton ont bercé mon enfance. Mais ça s’est fait simplement, j’ai entendu qu’il avait dit du bien de mon travail, mon manager lui a envoyé un vinyle. De fil en aiguille on s’est rencontrés. Mais le but c’était vraiment de faire un morceau ensemble, qu’il ne vienne pas juste poser sa voix. C’est un type très cool, le côté relation humaine était important pour moi comme pour lui et je suis content du résultat.

« Ce qui est au moins sûr c’est que je suis quelqu’un de bien, mais être quelqu’un de bien c’est juste une question de point de vue »

Avec Passe au dessus et chute libre (soundcloud), Enter the void est le seul morceau dispo’ sur youtube. Parle-nous un peu de ce clip et du rapport avec le film. (Au fait, un peu brève l’apparition de Doums)

C’est vrai que Doums est plutôt un mec du jour le jour. Mais il a beaucoup de talent, et je suis le premier à le dire. Il me semble qu’il prépare un projet, sur lequel j’ai posé un couplet il y a de ça quelque temps déjà. Enter the Void, esthétiquement parlant c’est un film époustouflant. J’ai un peu hésité pour le nom du morceau, mais au final j’ai préféré jouer la carte à fond. On a beaucoup sué avec les gars de l’ordre collectif. Ces mecs là, quand ils bossent un truc, c’est à fond.

Votre génération revendique beaucoup le rap indé, qu’est ce que ça représente pour toi ? Tu vis de ta musique aujourd’hui ?

De nos jours, tu n’as plus autant besoin des maisons de disques qu’avant. Tu peux facilement avoir un home studio correct et faire ta com’ grâce au réseaux sociaux. De mon côté je fais tout tout seul à part la distribution. L’avantage : ça plait ou pas, mais au moins c’est vraiment notre musique.

De mon côté je vis chez encore chez ma mère. La musique et le textile me permettent pour l’instant de manger (sans parler d’un loyer…). Je fais ce qui me plaît, mais il faut aussi penser au long terme.

« l’ascenseur social est à refaire, en bas on manque d’or, au sommet on manque d’air »

Des projets à venir ? des dates ?

On envisage un Singe 2 (ndlr : alléchant) avec Caba et Lo‘. Pour ma part je vais très certainement jouer sur Paris, je ne sais pas encore où. Ce sera sûrement entre fin octobre ou début novembre.

Une petite dernière (on arrive à la fin de la pinte) avec qui tu désirerais faire un featuring ?

A l’heure actuelle, je dirais Ab-Soul. C’est un gars du label de Kendrick Lamar (Top Dawg) . Ce qu’il raconte est original, comparé aux autres rappeurs américains qui parlent souvent de filles et de voitures.

Acheter L’EP Seigneur sur Itunes, c’est par ici

La page Facebook de Lomepal, c’est

La chaine Youtube de Maitre Lomepal, c’est un peu plus loin par là-bas

En bonus, voici le soundcloud

Photos : Atn prod

Photo-2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s