Mac Miller signe chez Warner Bros et nous offre un nouveau son

mac-miller-signe-avec-warner-bros

Booba disait dans le morceau « Indépendants », extrait de l’album Temps Mort : « Et c’est bandant d’être indépendant ». Mac Miller a assez « bandé », et maintenant il passe à un autre niveau.

Plus tôt dans l’année, le rappeur de Pittsburgh quittait Rostrum Records pour développer son propre label en indépendant, REMember Music, ou il pourra développer ses propres artistes, encore inconnus du grand public. Je pense notamment à Dylan Reynolds, Primavera Mills et Hardo.

Et cette semaine, Mac a signé chez Warner Bros pour la coquette somme de 10 millions de dollars. Il pourra ainsi développer son label avec cette large enveloppe, vu qu’il ne compte pas sortir d’album en cette fin d’année.

Mais Larry Fisherman (son autre pseudo) fête sa signature avec un nouveau son nommé « Just Some Raps, Nothing To See Here, Move Along ». Un titre qui a l’air d’atténuer l’événement. Un bon morceau court produit par son ami SAP.

Félicitations à lui et espérons que cette nouvelle aventure soit couverte de réussites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s